Saison Culturelle 2020

Concerts de notre 13ème Festival

En attendant une présentation détaillée, le programme de notre 13ème festival 2020 est indiqué  ci-dessous

 13ème festival 2020

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

12ème Festival 2019


"L'art de bien chanter" Musique vocale Baroque

lun. 15 juil. 2019 de 21h à 22h30

L'ensemble Le Trésor d'Orphée. En hommage à Bertrand de Bacilly.


Récital de piano - Sur l’eau verte, bleue ou grise...

 lun. 22 juil. 2019 de 21h00 à 23h00

Eau.
Tangible et insaisissable, source de vie et gouffre qui engloutit, elle est tout à la fois ce qui isole et ce qui relie. Jalonné de la lecture de textes, tels des pierres le long du flot, ce concert invite à une méditation...au fil de l’eau.

Felix Mendelssohn
Romances sans paroles
Frédéric Chopin
Barcarolle
Franz Liszt
Les Jeux d’eaux à la villa d’Este
Maurice Ravel
Jeux d’eau
Masayuki Nagatomi
Trois esquisses
Claude Debussy
Estampes
Isle joyeuse
Anne Etienvre - piano

Musique médiévale Paz,Salam et Shalom

 mer. 31 juil. 2019 de 21h00 à 23h00

Voyage hors du temps entre le XIIIème siècle et aujourd’hui, au coeur d’un territoire où communautés arabe, séfarade et espagnole cohabitent et tentent de construire un équilibre malgré leurs différences. Musique à la croisée des chemins, des cultures, des expressions artistiques…
Musique étonnamment vivante après 800 ans de partage, d’une énergie exaltante, témoignage de diversité, de respect et de tolérance. « Cette musique ancienne nous rappelle avec une fraîcheur étonnante que corps et esprit ne font qu’un. (…) Cette musique, et c’est là une leçon de l’histoire, nous rappelle que le beau naît de la rencontre de nos différences. (…) Cette musique se donne à celui qui veut l’écouter, inventive, audacieuse (…) Paz, Salam & Shalom nous parvient comme un bain de fraîcheur, une leçon d’harmonie venue du passé ». Gilles Granouillet


Récital de violoncelle Suites 3 et 5 de JS BACH

 jeu. 08 août 2019 de 21h00 à 22h30

 S’il n’est pas le premier à avoir écrit pour le violoncelle seul, Johann Sebastian Bach, avec les « six Suites », a marqué l’histoire de cet instrument mais aussi, tout simplement, l’histoire de la musique. La date de leur composition n’est pas connue avec exactitude et, contrairement aux sonates et partitas pour violon seul, il n’existe pas de manuscrit autographe, mais seulement plusieurs copies dues notamment à la plume d’Anna Magdalena Bach (la seconde épouse du compositeur) et de Johann Peter Kellner organiste et ami de Johann Sebastian Bach. Cette oeuvre est donc loin de livrer tous ses secrets et c’est à une passionnante et exigeante recherche que s’est livrée Ophélie Gaillard, dont il nous sera donné d’entendre les fruits au cours de ces deux soirées.

« J’ai découvert le plaisir toujours renouvelé du jeu avec les différentes dimensions de cette musique, harmonique, rythmique, mélodique, polyphonique. Comme si le musicien avait la possibilité d’éclairer ce texte différemment à chaque instant, afin d’en révéler toutes les facettes, toutes les richesses » (Ophélie Gaillard). Le programme des suites du Cantor se poursuivra à l’abbaye de La Lucerne dans le cadre de son 12ème Festival
Musical avec les suites 3 et 5. A nouveau, s’opérera un dialogue magique entre cette oeuvre d’un passé ancien et celle d’un passé plus récent et sur laquelle, là encore, plane l’ombre du grand maître du violoncelle que fut Mstislav Rostropovitch. Dès 1960 l’amitié entre Benjamin Britten et Mstislav Rostropovitch avait suscité la création de deux oeuvres, la sonate pour violoncelle et piano et la Symphonie concertante pour violoncelle et orchestre. C’est au cours de leurs retrouvailles autour d’une bonne table que Rostropovitch a convaincu son ami d’écrire six suites en hommage au Cantor de Leipzig. Mais la troisième suite, oeuvre puissante et poignante. sera finalement la dernière.


Voyage Romantique pour Harpe et Harmonium

lun. 19 août 2019 de 21h00 à 23h00

La harpe et l’harmonium sont deux instruments emblématiques du XIXème siècle.
La harpe moderne dite « à double mouvement » a été mise au point par Sébastien Erard entre 1794 et 1811. L’harmonium, quant à lui, naît en 1840, inventé par Alexandre Debain, après que différents modèles d’orgues expressifs (utilisant des « anches libres ») aient été tentés à partir de 1810. Bien méconnu - ou mal aimé - l’harmonium n’est cependant pas un « ersatz » d’orgue, sorte de solution économique de rechange !
Pour cet instrument de salon, un immense répertoire d’oeuvres originales ou de transcriptions
pour le duo harmonium et piano (ou harpe) existe. Le concert de ce soir sera une occasion exceptionnelle d’en découvrir la richesse et l’intérêt.

OEuvres de César Franck, Jules Massenet, Alexandre Guilmant, Alfred Lefébure-Wély, Claude Debussy

 

Programmes

Te lucis ante terminum - Avant que la lumière ne s’éteigne

sam. 21 septembre 2019 à 17h
Dans le cadre des Journées européennes du patrimoine
Concert de clôture

Composé d’oeuvres d’esthétiques différentes ce concert proposera, au fil du temps, de la Renaissance à nos jours, une méditation d’ombre et de lumière.

Nicolas Gombert : Media vita
Giacomo Carissimi : Jephte
Marc-Antoine Charpentier : Le Reniement de Saint Pierre
Eric Whitacre : Lux aurumque

Par l’ensemble : Le Madrigal de Condé
Direction : Fabrice Pénin


©Les Amis de l’Abbaye de la Lucerne 2019
site dkb communication

La Mairie
10 rue de la Libération
50320 LA LUCERNE D’OUTREMER

Informations
07 83 10 75 52
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.